Orto di Venezia, le seul vin du lagon de Venise

lundi 20 mai 2013
 
Dans la lagune de Venise, chaque île possède une fonction précise. Si vous prenez le vaporetto jusqu’à Murano, vous découvrirez le travail du verre ; à Burano, vous rencontrerez les nombreux pêcheurs et les confectionneurs de dentelle ; à San Erasmo, vous observerez les champs où poussent de nombreux fruits et légumes. Depuis peu, vous pourrez également arpenter des vignobles le long des canaux.
 
Sur ce petit paradis, Michel Thoulouze, français d’origine, s’est en effet lancé un grand défi en 2002: sans rien y connaître en viticulture, il a décidé de planter des vignes autour de sa propriété pour en faire le seul vin de Venise.
 
L’Orto di Venezia est un vin blanc sec, rectiligne, à la finale saline. Une réussite servie dans les plus grands restaurants de Venise et  Paris, et à présent disponible en Belgique.
 

Mais quel est cet homme qui s’est lancé pareil défi ?
 
Michel Thoulouze est rentré en journalisme en 1968. Connu comme directeur général international de Canal + et président de Multi Thématiques, une société spécialisée dans la création de chaînes de télévision thématiques. Il a créé entre autres les émissions Sept sur septDimanche Magazine et Résistances. Après avoir rejoint Canal+ et Pierre Lescure, il produit Les Nuls puis crée les chaînes PlanèteCanal JimmyCinéCinéma et Seasons.
 
Il a décidé de changer de vie et de se retirer du monde des médias lorsqu’il a compris que la télévision allait devenir de moins en moins créative, au profit d'Internet. De plus, sa vie professionnelle ne lui convenait plus, il était à la recherche de rapports plus sains avec les gens. Aujourd’hui, pour les habitants de l’île de San Erasmo, il est simplement Michel, le viticulteur. Ce qui leur importe, c'est la qualité de son vin !
 
La taille du vignoble est actuellement de 4,5 hectares mais 11 hectares sont exploitables.
 

Des vignes à Venise, un chalenge d’envergure
 
L’idée n’est pas nouvelle puisqu’au 17ème siècle, il y avait déjà un vignoble sur l’île de San Erasme. Toutefois, la résurrection du vin à Venise ne fût pas chose facile. Il a d’abord fallu convaincre les habitants de San Erasmo du bienfondé de ce projet. Heureusement, les agriculteurs ont vite compris que Michel Thoulouze allait créer des emplois. Ce sont d’ailleurs des Italiens du cru qui cueillent les raisins lors des vendanges et qui s'occupent de l'acheminement par bateau vers Venise. 
 
Faire un très bon vin était encore une autre affaire. Pour y arriver, Michel Thoulouze s’est entouré d’une équipe de choc : Alain Graillot, vinificateur de grand talent issu de Crozes-Hermitage (il s’est chargé de sélectionner les cépages retenus parmi des centaines de souches) et Claude Bourguignon, agronome de la célèbre Romanée Conti (il s’est occupé du travail préalable du sol).
 

L’Orto di Venezia, un vin blanc frais et salin
 
Claude Bourguignon ayant découvert que le sol était propice à la plantation de cépages blancs, Alain Graillot a choisi des cépages locaux, italiens du nord, pour ce vin. Son choix s’est arrêté sur la Malvoisie istrienne, le Vermentino (appelé rolle en Provence) et le Fiano.
 
L’assemblage de ces trois cépages donne  un vin blanc sec, rectiligne, un peu minéral,  à la finale étrangement salée, comme l’air environnant. L’eau de mer toute proche influence en effet les arômes et saveurs du vin. Reste que celle-ci ne fait pas bon ménage avec le vin. Dès lors, un astucieux système de vannes a été mis en place pour la tenir à distance.
 
Le premier millésime a été produit en 2006 mais le 2007 fût le premier vin commercialisé. Le 2009 que nous vous proposons dès à présent affiche le vrai potentiel du terroir. Il s’agit d’un beau produit dense et plein, très original.
.
 
 
 
 
 
 

Imprimer Envoyer cette news à un ami
Envoyer cette news à un ami
Vos coordonnées :

Votre nom :
Votre email :
Coordonnées de vos ami(e)s :
Nom : Email :
 

0 commentaire(s)



Aucun commentaire pour cette news !

Ajouter un commentaire